« Macron, Poutine, le tutoiement et le parfum de la démerde… », par Bruno Adrie

L’une des caractéristiques du parvenu, c’est l’impérieux besoin qu’il éprouve de convaincre et de se convaincre qu’il est arrivé. C’est en serrant chaleureusement la main de ceux qu’il envie et dont il souhaite voir rejaillir sur lui l’importance – réelle ou supposée, en tout cas admise collectivement – que le parvenu – un parvenu qui, au fond, n’en revient pas de son ascension – cherche … Continuer de lire « Macron, Poutine, le tutoiement et le parfum de la démerde… », par Bruno Adrie

« Macron, le 22 décembre 2017 : « La Palestine n’est pas seule » », par Bruno Adrie

Les gouvernements occidentaux, qui se sont fermement indignés à propos de la fausse tentative d’assassinat des guinea pigs médiatique Skripal père et fille ainsi que des attaques chimiques, prétendument ordonnées par Bachar el Assad, filmées par la troupe des casques blancs Inc. – qui d’ailleurs ont fichu le camp des zones libérées de la banlieue de Damas –, n’ont rien dit aujourd’hui pour condamner le … Continuer de lire « Macron, le 22 décembre 2017 : « La Palestine n’est pas seule » », par Bruno Adrie

« Au moment où Israël attaque l’Iran en Syrie, Merkel et Macron rejettent la protection militaire de l’allié américain », par Bruno Adrie

Après l’annonce du retrait, mardi 8 mai, des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, après le bombardement hier soir – sous prétexte de provocation iranienne – d’installations militaires syrienne par Israël –, Angela Merkel a affirmé depuis Aix-la-Chapelle, que l’Europe ne peut plus compter sur les Etats-Unis pour sa protection militaire et qu’elle doit « prendre en main son destin », ce à quoi … Continuer de lire « Au moment où Israël attaque l’Iran en Syrie, Merkel et Macron rejettent la protection militaire de l’allié américain », par Bruno Adrie

« Le ni-ni de chez ‘Politis’ Denis Sieffert condamne le régime de Bachar el Assad mais se garde bien de prendre parti (rions un peu) », par Bruno Adrie

J’ai acheté le dernier numéro (double) de Politis (n°1501-1502), une revue que je n’achète jamais, mais, comme cette fois, il s’agit de Macron, je me dis que je vais pouvoir y trouver une synthèse des faits d’armes et des paroles « historiques » de notre président polichinelle. Manque de chance, je tombe sur l’éditorial rédigé par un certain Denis Sieffert, que je ne connais pas … Continuer de lire « Le ni-ni de chez ‘Politis’ Denis Sieffert condamne le régime de Bachar el Assad mais se garde bien de prendre parti (rions un peu) », par Bruno Adrie

« Le président élu Macron n’est pas l’ami de la nation », par Bruno Adrie

Rémunérés par le denier public et récompensés par les happy few qu’ils servent, les aventuriers de la palabre LREM ne sont pas les amis de la France ni des Français. Cela paraît inutile de le dire, tellement c’est évident, tellement leurs défauts ressortent sous les flashes d’une presse pourtant à la botte – le delirium égotiste de Macron, la morgue raide de Philippe, l’hubris débordante … Continuer de lire « Le président élu Macron n’est pas l’ami de la nation », par Bruno Adrie

« Entre cynisme consommé et mensonge incomestible, le délire moi-moi d’un président français », par Bruno Adrie

Dans un entretien clownesque dont je me suis contenté de lire quelques bribes – les discours d’Emmanuel Macron consommés à trop forte dose peuvent, a écrit le philosophe crétois Miguel de Omphalos, ancêtre de Michel Onfray, faire mourir de rire –, le président élu de la République française a expliqué qu’il avait pour objectif d’« arrimer la Russie à l’Europe et non laisser la Russie se … Continuer de lire « Entre cynisme consommé et mensonge incomestible, le délire moi-moi d’un président français », par Bruno Adrie

« À Washington, Macron flétrit un militant pacifiste et s’éloigne fier de lui », par Bruno Adrie

Débarqué de la voiture blindée qui l’a transporté jusqu’ici, cerné de gardes qui tiennent son costard à l’abri des mains sales de la populace, le président repassé, amateur de lingettes, se voit interpeller par un militant pacifiste venu manifester contre les endless wars menées par un pays qui ne changera jamais de cap malgré les élections. Devant la question de ce militant – « Pourquoi est … Continuer de lire « À Washington, Macron flétrit un militant pacifiste et s’éloigne fier de lui », par Bruno Adrie