« L’eurocommuniste Ian Brossat vous incite à voter [pour lui] », billet d’humeur par Bruno Adrie

L’eurocommuniste Ian Brossat incite à voter: « Le 26 mai, 100% des banquiers iront voter, ne vous laissez pas voler l’élection ». Il a de l’audace, Ian Brossat, car qu’en sait-il au fond? Il n’a aucunement la preuve que les banquiers vont voter. Ensuite, croit-il que c’est par leur vote que les banquiers se donnent le pouvoir? Croit-il que les profiteurs, capitalistes, barons voleurs et autres écraseurs … Continuer de lire « L’eurocommuniste Ian Brossat vous incite à voter [pour lui] », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Simone Weil, la mystique et la gauche », billet d’humeur par Bruno Adrie

Certains, à gauche, aiment évoquer la figure de Simone Weil pour sa « sympathie pour la misérable masse humaine » à laquelle elle se mêla pendant une année pour partager sa souffrance et son épuisement dans les usines du profit capitaliste. Quoi de plus authentiquement gauchiste en effet – et quoi de moins bobo pourrait-on dire, a posteriori – que de ne s’être pas contentée de disserter … Continuer de lire « Simone Weil, la mystique et la gauche », billet d’humeur par Bruno Adrie

« L’European Tour du French White Shirted Philosopher », billet d’humeur par Bruno Adrie

Tout le monde se réjouit de voir le philosophe à chemise blanche onéreuse se planter dans son tour européiste et européen. Mais en y pensant bien, le philosophe à brushing virevoltant s’est toujours planté. On peut même affirmer qu’il n’a jamais eu d’autre stratégie que de se planter, il n’a jamais rien su faire d’autre et c’est ce plantage permanent qui l’a fait connaître, en … Continuer de lire « L’European Tour du French White Shirted Philosopher », billet d’humeur par Bruno Adrie

« La naissance de King Kostard », par Bruno Adrie

Au commencement était le Verbe, pardon, le Word. Et le Word était vrai et le Word était faux. Au commencement était le Word et le Word dit : « Que la lumière soit ! » Et les sunlights s’enflammèrent au-dessus de la scène encore vide d’un cosmos immanent en attente de parturition. Voyant ce vide, le Word se sentit seul. Il eut même froid. Alors, … Continuer de lire « La naissance de King Kostard », par Bruno Adrie

« Au pays de Kokogne, la liberté c’est les élections », billet d’humeur fictive par Bruno Adrie

Au pays de Kokogne, King Kostard est roi. Et autour de lui, derrière le manège du gouvernement, derrière le cirque du parlement des automates à vote unique, s’activent les hauts fonctionnaires, les grands serviteurs de l’Etat qui ne servent plus l’Etat mais l’Usure et le Commerce, et qui vont et viennent, haletants, les bras chargés de dossiers, entre l’Usure et l’Etat, entre l’Etat et le … Continuer de lire « Au pays de Kokogne, la liberté c’est les élections », billet d’humeur fictive par Bruno Adrie

« Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie

Élections européennes, sans intérêt. Spectacle trompeur pour le public et course aux sinécures pour les candidats à la députation. Bien sûr, quand on aura élu des gens qui veulent changer ou réformer l’Europe, ceux-ci se dresseront de temps en temps dans l’hémicycle bruxellois pour nous offrir quelques belles proclamations, pour nous tricoter quelques beaux discours prononcés avec superbe et la main sur le coeur. Il … Continuer de lire « Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie