« EDF, sa com’, la révolte des gilets jaunes et deux exemples de victoires du peuple en Bolivie », par Bruno Adrie

« L’idée c’est de vous vendre moins d’électricité ». C’est avec cet argument qu’EDF essaie de nous faire croire que la hausse de ses tarifs a pour objectif de réduire la consommation d’électricité des Français. Du Macron dans le texte, du mensonge à la petite semaine, de la rhétorique pour bobos décervelés qui ne prendra pas. Car que signifie en fait ce slogan? Il signifie : Consommez … Continuer de lire « EDF, sa com’, la révolte des gilets jaunes et deux exemples de victoires du peuple en Bolivie », par Bruno Adrie

« La violence ‘Macron’ : une politique de ‘Shock and Awe’ pour sauver l’ordre capitaliste », billet d’humeur par Bruno Adrie

C’est afin de réduire les dépenses publiques, mettre en place des privatisations, casser les salaires et libéraliser les échanges – c’est-à-dire pour satisfaire le mur d’argent national et international – qu’Augusto Pinochet au Chili et Jorge Rafael Videla en Argentine ont organisé des coups d’Etat – le 11 septembre 1973 et 24 mars 1976 respectivement – avant de se lancer dans de vastes opérations de … Continuer de lire « La violence ‘Macron’ : une politique de ‘Shock and Awe’ pour sauver l’ordre capitaliste », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Macron, c’est fini ! », billet d’humeur par Bruno Adrie

Macron, c’est fini ! Le président de dix-huit mois est maintenant tout près de la porte de sortie. Comment pourrait-il en être autrement ? Honni au point que des travailleurs excédés n’hésitent plus à affronter les lacrymos, les flashballs et les coups de matraques assénés avec un zèle redoublé, le voilà maintenant poursuivi par des habitants déchaînés dans les rues du Puy en Velay où il a … Continuer de lire « Macron, c’est fini ! », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Gilets Jaunes : l’histoire nous enseigne qu’il ne faudrait jamais baisser la garde », billet d’humeur par Bruno Adrie

N’oublions pas qu’en 36 les ouvriers réunis dans la CGT ont fait prendre les décisions qui les concernaient en déclenchant une grève générale. N’oublions pas que la bourgeoisie leur a fait des concessions en préservant l’essentiel : le maintien debout d’un Etat bourgeois et d’une clique politique professionnelle dont la fonction première est de confisquer le pouvoir à la nation pour le confier à sa … Continuer de lire « Gilets Jaunes : l’histoire nous enseigne qu’il ne faudrait jamais baisser la garde », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Des policiers-casseurs déguisés en Gilets Jaunes? En attendant une enquête sérieuse », par Bruno Adrie

Des policiers se sont-ils vraiment déguisés en casseurs pour discréditer la manifestation des Gilets Jaunes à Paris? Des vidéos fleurissent sur les réseaux sociaux qui les accablent et il serait bon de réunir les témoignages dans le cadre d’une enquête sérieuse. Cette manoeuvre fait-elle partie des stratégies communément adoptées par les forces de l’ordre pour saboter des manifestations? Si tel est le cas, les ordres … Continuer de lire « Des policiers-casseurs déguisés en Gilets Jaunes? En attendant une enquête sérieuse », par Bruno Adrie

« Macron le Venimeux “entend la colère” les Gilets Jaunes mais n’entend rien en réalité. Ce que je lui conseille… », billet d’humeur par Bruno Adrie

« J’entends la colère légitime, l’impatience, la souffrance d’une partie du peuple qui veut vivre mieux plus vite », a expliqué Macron devant les Français de chez Macri, à Buenos Aires. Notez bien la formulation. Macron fait tout d’abord semblant de reconnaître la légitimité de la colère des Français mais définit aussitôt cette colère par ce qu’elle n’est pas. Omettant sciemment d’entendre que la colère est née … Continuer de lire « Macron le Venimeux “entend la colère” les Gilets Jaunes mais n’entend rien en réalité. Ce que je lui conseille… », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Lorsqu’on critique Macron, Emmanuel dit qu’il a été élu », billet d’humeur par Bruno Adrie

Lorsqu’on critique Macron, Emmanuel ne manque jamais de rappeler qu’il a été élu l’année dernière par le peuple français. Il agit comme si les élections étaient un événement magique ayant une fois pour toutes enclenché une légitimité quinquennale autosuffisante, autonome et ne nécessitant pas d’être alimentée par un quelconque contrat avec les électeurs. N’avait-il pas d’ailleurs affirmé, durant sa campagne grimaçante et gueulée, que le … Continuer de lire « Lorsqu’on critique Macron, Emmanuel dit qu’il a été élu », billet d’humeur par Bruno Adrie