« Le président Printemps : le guignol qui cache la tragédie », par Bruno Adrie

Il en enfile des tenues, le président Printemps ! On l’a vu dernièrement en soldat, combinaison kaki, serrant des paluches engagées dans la chaleur de juillet et sous les drapeaux battants d’une com’ dont on peut se demander si elle n’a pas peur de faire sombrer dans le ridicule celui qu’elle cherche à promouvoir. Et les commentateurs d’ironiser sur ce personnage qui ressemble plus à une … Continuer de lire « Le président Printemps : le guignol qui cache la tragédie », par Bruno Adrie

« La novlangue et les non-dits du caporal Printemps des Emmarchiens », par Bruno Adrie

Difficile d’entamer des « réformes », comme disent les journalistes à la botte, la langue noircie par le cirage, dans un pays où survivent des réflexes d’autodéfense sociale. Difficile mais pas impossible, pour les Emmarchiens (ceux qui, parmi eux, pensent et qui stratégisent, pas les autres, le reste, les walking deads décervelés qui ont voté, acclament ou disent « oui oui » en appuyant sur des boutons avec leurs … Continuer de lire « La novlangue et les non-dits du caporal Printemps des Emmarchiens », par Bruno Adrie

« Edouard, mon pote premier ministre », par Bruno Adrie

Dans le documentaire intitulé, Edouard, mon pote de droite, Laurent Cibien nous entraîne dans la campagne municipale de 2014 à l’issue de laquelle Edouard Philippe a été reconduit comme maire du Havre dès le premier tour des élections. Ce suivi presque pas à pas de celui que le réalisateur définit comme « un apparatchik » du parti LR, un parachuté adoubé par Alain Juppé, ne nous révèle … Continuer de lire « Edouard, mon pote premier ministre », par Bruno Adrie

“Des Américains à Paris”, par Bruno Adrie

Ah, Paris l’été, ses avenues qui donnent soif à arpenter, ses monuments altiers qui vous écrasent sous leurs tonnes d’indifférence, ses bords de Seine où les courants d’air courent après les sacs plastique et son métro qui sent l’œuf et serpente en tremblant par toutes les galeries creusées par le génie humain dans le sous-sol millénaire de la ville lumière! Tout pour plaire aux touristes … Continuer de lire “Des Américains à Paris”, par Bruno Adrie

« Il faut le supporter le tragicomique troupier… », par Bruno Adrie

Il faut le supporter le président managérial, le petit caporal épinglé par son général, le tragicomique troupier de l’Elysée, le docteur en Vel d’Hiv des hautes marches de la République, le penseur printemps zézéyant toute l’année, le sociologue de l’Afrique et de son outrageuse natalité, le philosophe enroué rendu muet par la complexité de sa pensée, l’encostardé de la vingt-cinquième heure, l’extravasé des utérus ligués … Continuer de lire « Il faut le supporter le tragicomique troupier… », par Bruno Adrie

« Un beau hold-up signé Le Maire », par Bruno Adrie

Le Maire fustige, sans la nommer, Anne Lauvergeon et sa gestion calamiteuse de la filière du combustible nucléaire. «Ce qui s’est passé chez Areva est proprement scandaleux», dit-il en prenant une tête de Le Maire des mauvais jours, inexpressive malgré tous ses efforts. Mais est-il vraiment en colère? Si le scandale devait le mettre dans un tel état, serait-il en politique? Serait-il ministre? Serait-il ministre … Continuer de lire « Un beau hold-up signé Le Maire », par Bruno Adrie

« L’armée en marche avant contre La République En Marche arrière? », par Bruno Adrie

« Méfiez-vous de la confiance aveugle. Parce que tout le monde a ses insuffisances, personne ne mérite d’être aveuglément suivi » a récemment écrit le général Pierre de Villiers en visant manifestement le New President qui l’a vertement rappelé à l’ordre devant un parterre de beau linge le jour de la fête nationale. Un général pour qui la confiance « doit être nourrie jour après jour, pour faire … Continuer de lire « L’armée en marche avant contre La République En Marche arrière? », par Bruno Adrie