« Macron va peut-être renoncer à sa ‘franchise’. En même temps… », décryptage par Bruno Adrie

Macron le Scarifié annonce qu’il va essayer de retirer de ses phylactères d’éléments de langage, les petites phrases assassines qui montrent son mépris du peuple. Non pas parce qu’il aurait tort – il n’a jamais tort, vous l’avez compris -, mais parce qu’être franc – raconter les bêtises abritées par son crâne – n’est « peut-être plus possible » dans ce « système où nous vivons » qui ne tolère plus la vérité. Peut-être, mais pas certain. Ah, ce système!

Macron faire attention
Ça va lui être difficile de s’en passer d’autant plus que ces petites phrases sont des épiphanies révélant le noyau divin de la pensée complexe qui crépite au sein de son auguste cervelle d’endimanché. Mais il semble décidé à se lancer dans une « conversion personnelle » qui, n’en doutons pas, ne sera qu’une conversion de surface, ce qui est oxymorique puisque toute conversion digne de ce nom ne peut être qu’un phénomène tellurique qui secoue l’être entier.
Même lorsque Macron le Scarifié nous dit qu’il va changer – ce que nous ne croirons jamais – il parvient, EN MÊME TEMPS, à nous dire qu’il ne le fera pas, parce qu’au fond, ce n’est peut-être pas utile.
Ce petit dieu qui ne fait jamais d’erreur…

Bruno Adrie