« Pas sans le concours des imbéciles… », par Bruno Adrie

Le gouvernement du roitelet enroué emploie toutes les stratégies possibles pour garantir et accroître les rentes de ses amis évadés fiscaux. Cette opération de renforcement des avantages des nantis passe par la diminution des revenus et des droits ainsi que par l’augmentation des impôts de ceux qu’il considère comme des esclaves devant vivre à la merci de l’Argent. Ceci nous permet de rappeler une fois de plus l’imbécillité profondément vissée au crâne de ceux qui, n’appartenant pas aux cercle pestilentiel des satisfaits du CAC40 et des exploiteurs à coups de triques du salariat précarisé, ont voté pour lui et restent aujourd’hui ses suiveurs sous prétexte qu’il a l’air nouveau. J’attends qu’une eschatologie miraculeuse leur retombe lourdement sur la figure et écrase, comme une pesante pierre tombale, la bêtise grouillante et frénétique qui leur agite le bulbe. Sans le concours des Imbéciles, la France n’aurait jamais pu être saccagée et pillée par les Salauds.