« Qu’y a-t-il de honteux à être hyper riche? », par Bruno Adrie

A la question posée : « Qu’y a-t-il de honteux à être hyper riche? », je n’ai qu’une réponse à formuler. Il est honteux d’être hyper riche parce qu’être hyper riche c’est vivre avec de l’argent qui ne nous appartient pas. On devient hyper riche en pillant les ressources d’Etats dominés par l’impérialisme, en exploitant les salariés de la planète entière, en ne respectant nulle part l’environnement. Et même si on devenait hyper riche sans transgresser aucune règle, le fait d’être hyper riche resterait anormal. L’hyper richesse demande une redistribution automatique par un prélèvement fiscal massif. Car est-il nécessaire de rappeler que les hyper riches échappent au fisc, ruinent les caisses de l’Etat et deviennent les prêteurs du même Etat ce qui accroît la dette publique et aussi leur hyper richesse? Voilà pourquoi il est non seulement anormal mais aussi criminel d’être hyper riche. Et quand un petit bourgeois parvenu se trouve installé sur le fauteuil doré de la présidence de la République par des hyper riches, il y a fort à parier que les partisans de ce président, c’est-à-dire ceux qui adhèrent au rêve à la fois simpliste et surfait de la super richesse, sont ou des demeurés satisfaits ou des salopards arrogants, l’un n’excluant pas l’autre.
Bruno Adrie