« Responsabilité des électeurs ‘ventre mou' », par Bruno Adrie

Le problème en France, c’est que la majorité des électeurs « ventre mou » compte encore sur la TV pour être informée.
Ceci amène les candidats anti-système, en particulier Mélenchon, à s’y exprimer et par conséquent à tomber dans le piège puisque la TV représente le système et qu’elle fait faire son sale boulot d’obstruction et de décrédibilisation par des individus ineptes et incultes comme Pujadas (on remarquera à ce titre que Marine Le Pen n’est pas anti-système puisque le système a pris l’habitude de lui servir la soupe).
Tant que ce système perdurera, il n’y aura pas de démocratie.
Or ce système perdurera tant que la majorité de l’électorat continuera de le solliciter.
Donc c’est cette majorité qui pose problème.
En conclusion, tant que la majorité de l’électorat sera inculte et inepte et réclamera de faux débats télévisés et de la propagande, nous devrons supporter le système qui s’auto-engendre sur cette majorité.

Voir aussi : « Avec Mourad & Macron, pas de mouron »