Le Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) est un OTAN économique

Certains s’étaient émus lorsque la démocrate néoconservatrice Hillary Clinton avait qualifié le Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP), communément surnommé TAFTA, d’OTAN économique. Or l’OTAN n’est que le bras armé au service d’une stratégie intégrale visant la domination économique de l’Eurasie. La guerre n’est qu’un moyen d’assurer cette domination et d’empêcher des puissances perçues comme concurrentes de chasser le Big Business américain, représenté en premier lieu par le Council on Foreign Relation, d’une sphère d’influence gagnée après la seconde guerre mondiale et qui s’est considérablement étendue depuis la chute de l’Union Soviétique.
La déstabilisation des Balkans et des ex-répubiques soviétiques par la guerre (Yougoslavie) et par le biais de coups d’État médiatiques déguisés en révolutions colorées (Serbie, Géorgie, Ukraine) n’a été qu’une des étapes d’extension de de la puissance des milieux d’affaires américains. Contrairement à ce que disent les politiciens américains élus par le peuple mais presque toujours au service du grand affairisme, le TTIP ne constitue pas une grande opportunité ni un projet civilisationnel. Il est simplement un moyen d’accroître la faculté de pillage de ces milieux d’affaires en Europe, notamment dans le domaine agricole, puisque le secteur agricole européen est encore protégé par des barrières douanières conséquentes. Hillary Clinton s’était déjà chargée en 2012 de souligner ce que Raoul-Marc Jennar ne cesse de répéter dans ses livres et conférences :

« Secretary of State Hillary Clinton tipped the U.S. hand on Nov. 29 when she said at the Brookings Institution, “We are discussing possible negotiations with the European Union for a comprehensive agreement that would increase trade and spur growth on both sides of the Atlantic.” She noted the “long-standing barriers to trade and market access” that would have to be removed to make any such deal possible, such as the European Union’s protectionist agricultural rules. »(source : http://www.washingtonpost.com/opinions/david-ignatius-a-free-trade-agreement-with-europe/2012/12/05/7880b6b2-3f02-11e2-bca3-aadc9b7e29c5_story.html)

Chercheurs de paix et de démocratie, cherchez encore et vous trouverez,… peut-être sur la lune où rien ne bouge.

Références :

Sur le CFR:  https://brunoadrie.wordpress.com/2015/06/17/imperial-braintrust-un-livre-sur-le-council-on-foreign-relations/

Un article de Bruno Colson : http://www.institut-strategie.fr/pub_bruno_colson_straeu_7.html

Illustration : Le Heartland de MacKinder

Copyright © 2015 Bruno Adrie

All rights reserved.