Article mis en avant

« S’il y a une chose que je déteste, c’est bien qu’on m’ignore », fiction politique d’actualité par Bruno Adrie

Depuis ce jour, ils ne me regardent plus. Je les suis dans la rue, je les interpelle, je passe devant eux, je les insulte, même, en pleine face et ils ne me regardent pas. Ils font comme si je n’étais pas là, comme si je n’existais pas. Les ingrats ! Après tout ce que j’ai fait pour ce pays, pour la paix sociale et pour … Continuer de lire « S’il y a une chose que je déteste, c’est bien qu’on m’ignore », fiction politique d’actualité par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Macron se prend pour ‘l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque’ », par Bruno Adrie

Gorgé d’ignorance et plein du vide dont il est à chaque instant près d’éclater, l’employé de banque présidentié à coups de millions, le penseur printanier au portrait imprimé en milliers d’exemplaires, le philosophe autoproclamé qui postillonne avec assurance sur toute la micrologie du cirque médiatique, vient de sortir la meilleure de toutes ses blagues (involontaires) : après avoir fait semblant d’être une disciple de Paul Ricœur, … Continuer de lire « Macron se prend pour ‘l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque’ », par Bruno Adrie

Article mis en avant

“L’Amérique a vaincu Hitler, mais, par elle, l’hitlérisme a vaincu”, par Bruno Adrie

Alain Deneault nous invite à penser les multinationales non pas comme des entreprises mais comme une nouvelle forme de souveraineté, une forme totale, engagée dans toutes les sphères de l’activité humaine. Les puissances d’argent, qui, autrefois, utilisaient l’État comme un instrument pour satisfaire leurs ambitions, ont compris qu’elles devaient s’en débarrasser le plus possible et n’en maintenir que la portion congrue, qu’une partie visible et … Continuer de lire “L’Amérique a vaincu Hitler, mais, par elle, l’hitlérisme a vaincu”, par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Il vient d’arriver ! », par Bruno Adrie

Il vient d’arriver ! À peine descendu de l’avion au ronron doublé cuir dans lequel il a dormi, manquant le spectacle des nuages, il est cerné d’uniformes noirs qui le pressent et le portent, rapides. Leurs têtes pivotent en tous sens, comme des tourelles de tanks, sur des cous brefs et épais comme des baobabs ; leurs bouches se tordent, tirent sur les rictus sévères qui leur … Continuer de lire « Il vient d’arriver ! », par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Boue Bleue », nouvelle par Bruno Adrie

tiré de Sous ton nom, Liberté, j’écris mon nom, ISBN: 1514156156 Les bois bruissaient sous une brise irrégulière qui parfois s’endormait et parfois s’emportait, battant fort à déformer les âmes qui rôdaient par là en pagaïe. Lui, marchait, ses godillots plantés dans la boue bleue qui cachait mal ses décompositions sous l’édredon doré des feuilles sèches, frémissantes sous les courants d’airs malicieux. Ils se poursuivaient … Continuer de lire « Boue Bleue », nouvelle par Bruno Adrie

« King Kostard agrippe son épuisement maquillé à la tribune… », par Bruno Adrie

King Kostard agrippe son épuisement maquillé à la tribune… Télévangéliste du Rien, il cherche à se convaincre du talent qu’il s’est prêté un peu vite. Entre hochements de tête sarkoziens et silences faussement recueillis, l’infatué sacré roi s’écoute débiter des éléments de langage et se croit profond. King Kostard est un roi nu et carnavalesque régnant sur une démocratie crépusculaire. Bruno Adrie Illustration : Arlequin … Continuer de lire « King Kostard agrippe son épuisement maquillé à la tribune… », par Bruno Adrie

« Diversion », billet d’humeur par Bruno Adrie

Quand un pouvoir cynique ne tire sa légitimité que de quelques urnes propagandées. Quand ce pouvoir impopulaire se trouve confronté à une révolte populaire. Quand ce pouvoir prétend faire de la lutte – vertueuse – contre le racisme un instrument destiné à diviser et affaiblir cette révolte populaire. Quand ce pouvoir cherche à opposer au mécontentement une union sacrée vite tricotée, éternelle recette des pouvoirs … Continuer de lire « Diversion », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Ukraine, l’Otan dans la Constitution », par Manlio Dinucci

Le jour suivant la signature du protocole d’adhésion à l’Otan de la Macédoine du Nord en tant que 30ème membre, l’Ukraine a accompli un acte sans précédents : elle a inclus dans sa Constitution l’engagement à entrer officiellement dans l’Otan et simultanément dans l’Union européenne. Le 7 février, sur proposition du président Petro Poroshenko -l’oligarque qui s’est enrichi avec le saccage des propriétés publiques, et … Continuer de lire « Ukraine, l’Otan dans la Constitution », par Manlio Dinucci

« Les Etats-Unis, ce pays démocratique… », billet d’humeur apologétique par Bruno Adrie

Les Etats-Unis, ce pays démocratique dont l’élite prédatrice cherche toujours à imposer sa démocratie au prix de la manipulation, de l’assassinat, du coup d’Etat et, in fine, de la dictature. Ce pays qui pille l’Amérique latine depuis plus de cent ans et qui, pour perpétuer ce pillage éhonté, a besoin de faire croire au monde qu’il intervient pour de bonnes raisons. Ce pays dont l’idiosyncrasie … Continuer de lire « Les Etats-Unis, ce pays démocratique… », billet d’humeur apologétique par Bruno Adrie

« Le reclus de l’Elysée: ‘Je prends très au sérieux ce moment que nous vivons' », billet d’humeur égyptienne par Bruno Adrie

En promenade en Egypte, le reclus de l’Elysée a affirmé, peu après son arrivée: « Je prends très au sérieux ce moment que nous vivons. Je ne sais pas aujourd’hui ce qu’il donnera. Ce que je sais c’est que j’en tirerai des conséquences profondes ». A Paris et en Province, les Gilets Jaunes aussi prennent très au sérieux ce moment qu’ils vivent. Ils ne savent … Continuer de lire « Le reclus de l’Elysée: ‘Je prends très au sérieux ce moment que nous vivons’ », billet d’humeur égyptienne par Bruno Adrie

« Macron va peut-être renoncer à sa ‘franchise’. En même temps… », décryptage par Bruno Adrie

Macron le Scarifié annonce qu’il va essayer de retirer de ses phylactères d’éléments de langage, les petites phrases assassines qui montrent son mépris du peuple. Non pas parce qu’il aurait tort – il n’a jamais tort, vous l’avez compris -, mais parce qu’être franc – raconter les bêtises abritées par son crâne – n’est « peut-être plus possible » dans ce « système où nous vivons » qui ne … Continuer de lire « Macron va peut-être renoncer à sa ‘franchise’. En même temps… », décryptage par Bruno Adrie