Article mis en avant

« S’il y a une chose que je déteste, c’est bien qu’on m’ignore », fiction politique d’actualité par Bruno Adrie

Depuis ce jour, ils ne me regardent plus. Je les suis dans la rue, je les interpelle, je passe devant eux, je les insulte, même, en pleine face et ils ne me regardent pas. Ils font comme si je n’étais pas là, comme si je n’existais pas. Les ingrats ! Après tout ce que j’ai fait pour ce pays, pour la paix sociale et pour … Continuer de lire « S’il y a une chose que je déteste, c’est bien qu’on m’ignore », fiction politique d’actualité par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Macron se prend pour ‘l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque’ », par Bruno Adrie

Gorgé d’ignorance et plein du vide dont il est à chaque instant près d’éclater, l’employé de banque présidentié à coups de millions, le penseur printanier au portrait imprimé en milliers d’exemplaires, le philosophe autoproclamé qui postillonne avec assurance sur toute la micrologie du cirque médiatique, vient de sortir la meilleure de toutes ses blagues (involontaires) : après avoir fait semblant d’être une disciple de Paul Ricœur, … Continuer de lire « Macron se prend pour ‘l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque’ », par Bruno Adrie

Article mis en avant

“L’Amérique a vaincu Hitler, mais, par elle, l’hitlérisme a vaincu”, par Bruno Adrie

Alain Deneault nous invite à penser les multinationales non pas comme des entreprises mais comme une nouvelle forme de souveraineté, une forme totale, engagée dans toutes les sphères de l’activité humaine. Les puissances d’argent, qui, autrefois, utilisaient l’État comme un instrument pour satisfaire leurs ambitions, ont compris qu’elles devaient s’en débarrasser le plus possible et n’en maintenir que la portion congrue, qu’une partie visible et … Continuer de lire “L’Amérique a vaincu Hitler, mais, par elle, l’hitlérisme a vaincu”, par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Il vient d’arriver ! », par Bruno Adrie

Il vient d’arriver ! À peine descendu de l’avion au ronron doublé cuir dans lequel il a dormi, manquant le spectacle des nuages, il est cerné d’uniformes noirs qui le pressent et le portent, rapides. Leurs têtes pivotent en tous sens, comme des tourelles de tanks, sur des cous brefs et épais comme des baobabs ; leurs bouches se tordent, tirent sur les rictus sévères qui leur … Continuer de lire « Il vient d’arriver ! », par Bruno Adrie

Article mis en avant

« Boue Bleue », nouvelle par Bruno Adrie

tiré de Sous ton nom, Liberté, j’écris mon nom, ISBN: 1514156156 Les bois bruissaient sous une brise irrégulière qui parfois s’endormait et parfois s’emportait, battant fort à déformer les âmes qui rôdaient par là en pagaïe. Lui, marchait, ses godillots plantés dans la boue bleue qui cachait mal ses décompositions sous l’édredon doré des feuilles sèches, frémissantes sous les courants d’airs malicieux. Ils se poursuivaient … Continuer de lire « Boue Bleue », nouvelle par Bruno Adrie

« Au pays de Kokogne, la liberté c’est les élections », billet d’humeur fictive par Bruno Adrie

Au pays de Kokogne, King Kostard est roi. Et autour de lui, derrière le manège du gouvernement, derrière le cirque du parlement des automates à vote unique, s’activent les hauts fonctionnaires, les grands serviteurs de l’Etat qui ne servent plus l’Etat mais l’Usure et le Commerce, et qui vont et viennent, haletants, les bras chargés de dossiers, entre l’Usure et l’Etat, entre l’Etat et le … Continuer de lire « Au pays de Kokogne, la liberté c’est les élections », billet d’humeur fictive par Bruno Adrie

« Notre Dame de Paris : cent millions par ci, deux cents millions par là! », billet d’humeur par Bruno Adrie

Cent millions par ci, deux cents millions par là, depuis l’incendie de Notre Dame de Paris, on se croirait dans une salle des ventes où les milliardaires agitent leurs liasses – leurs liasses volées au Travail et, parfois, au fisc – sous le nez d’une population dont le front saigne depuis bien longtemps sous la couronne d’épines des réformes qu’un gouvernement à la botte des … Continuer de lire « Notre Dame de Paris : cent millions par ci, deux cents millions par là! », billet d’humeur par Bruno Adrie

« Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie

Élections européennes, sans intérêt. Spectacle trompeur pour le public et course aux sinécures pour les candidats à la députation. Bien sûr, quand on aura élu des gens qui veulent changer ou réformer l’Europe, ceux-ci se dresseront de temps en temps dans l’hémicycle bruxellois pour nous offrir quelques belles proclamations, pour nous tricoter quelques beaux discours prononcés avec superbe et la main sur le coeur. Il … Continuer de lire « Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie

« Arrestation de Julian Assange: une vengeance de Moreno d’après Rafael Correa », par Bruno Adrie

Selon l’ex-président équatorien Rafael Correa, l’expulsion de Julian Assange est non seulement illégale mais constitue une vengeance personnelle de son successeur Lenin Moreno. Il est vrai que Wikileaks a annoncé dans un tweet, le 26 mars dernier, que la famille de Lenin Moreno était sous le coup d’une enquête pour corruption déclenchée par l’Assemblée Nationale équatorienne. Dans le même tweet, Wikileaks annonçait que Moreno, qui … Continuer de lire « Arrestation de Julian Assange: une vengeance de Moreno d’après Rafael Correa », par Bruno Adrie

« Spéciale dédicace à Julian Assange », par Bruno Adrie

Bientôt, la corporatocracy ne fera plus l’effort de contredire ou de poursuivre en justice les esprits critiques, les journalistes francs-tireurs et les personnes qui auront refusé de s’abreuver à la fosse à purin des fake news estampillées dans les usines du mensonge officiel à dégueuler. Elle aura fait mettre au point des nanodrones qui couvriront le globe comme des nuées de moucherons, entreront dans toutes … Continuer de lire « Spéciale dédicace à Julian Assange », par Bruno Adrie

« Que les habitants du pays de Kokogne se le disent, King Kostard ne sortira pas son chéquier », billet d’humeur par Bruno Adrie

Que les habitants du pays de Kokogne se le disent, ils ne sont pas citoyens mais sujets, ils ne sont pas là pour penser mais pour obéir. Le grand monarque King Kostard a en effet rappelé aux adeptes incurables d’une liberté proclamée dans les textes mais pas prévue dans les structures, à ces rêveurs tout debout qui croient au poids des mots et en oublient … Continuer de lire « Que les habitants du pays de Kokogne se le disent, King Kostard ne sortira pas son chéquier », billet d’humeur par Bruno Adrie